Systèmes Nerveux Central & Autonome

Quelles différences ?

De quoi sont composés les systèmes nerveux du corps humain ?

1. Système Nerveux Central (SNC) (somatique), est responsable de tout ce qui est volontaire.

  • Le Système Nerveux Central est constitué du cerveau et de la moelle épinière. Le bulbe rachidien situé à la base du crâne se connecte à la moelle épinière. Il influence la pression sanguine, la fréquence cardiaque, le métabolisme, les sécrétions glandulaires, l’assimilation des minéraux, l’apport en oxygène, la rétention d’eau, le centre d’équilibre.

2. Système Nerveux Autonome (SNA) (végétatif), est un influx nerveux qui contrôle le fonctionnement involontaire de l’organisme.

Le Système Nerveux Autonome est informé par les organes des sens (yeux, oreilles, nez, nerfs olfactifs, etc

Catherine Eymery Ph.D
Catherine Eymery
Chercheure / Formatrice / Entrepreneure

Restez en contact direct en vous inscrivant sur Messenger

Messenger

Le Système Nerveux Sympathique prend le dessus lors de situations stressantes.

Il provoque le comportement de « lutte, fuite ou inhibition », lorsqu’il existe un danger (réel ou imaginaire).

Il entraîne une :

  • Augmentation du calibre des vaisseaux sanguins au niveau musculaire, pour favoriser l’action (Vasodilatation).
  • Réduction du calibre des vaisseaux sanguins au niveau de la peau, pour empêcher la perte de chaleur – la peau devient pâle et froide (Vasoconstriction).
  • Augmentation de la fréquence et de l’intensité cardiaque.
  • Favorisation de la respiration (Dilatation des bronchioles).
  • Stimulation de la conversion du glycogène en glucose par le foie (apport rapide d’énergie).
  • Activation des glandes sudoripares (transpiration).
  • Diminution du péristaltisme et des sécrétions intestinales (contraction des sphincters ; inhibition des sécrétions digestives)
  • Dilatation des pupilles (émotion intense).
  • Augmentation de la viscosité de la salive (bouche pâteuse).
  • Chair de poule.
  • Ralentissement des processus digestifs.
  • Libération de noradrénaline (neurotransmetteur impliqué dans l’excitation, l’attention sélective, l’émotion, l’apprentissage, le stress chronique, l’adaptation à de nouveaux stimuli).

Le Système Nerveux Parasympathique prend le dessus lors de situations non-stressantes.

Il entraîne une :

  • Diminution de la fréquence cardiaque.
  • Normalisation des bronchioles (cohérence cardiaque).
  • Augmentation du péristaltisme et normalisation des sucs gastriques.
  • Contraction des pupilles.
  • Normalisation des fonctions urinaires.
  • Libération d’acétylcholine (neurotransmetteur impliqué dans la mémoire, les apprentissages et le contrôle de l’humeur – détente – régulation de la motricité).

Rejoignez-moi sur les réseaux sociaux

YouTubeTwitter LinkdInInstagram Facebook Messenger

En tant que formatrice, enseignante, mère ou personne en lien avec les métiers de la formation, vous pouvez maintenant être en mesure de reconnaître les signes physiologiques provoqués par le SNS ou le SNP

Si ces deux systèmes issus du SNA provoquent des réactions physiologiques automatiques, il n’en est pas moins juste que le SNC peut ordonner des actions qui permettront d’équilibrer les réactions de ces systèmes.

Dit autrement, vous pouvez décider d’influencer les réactions de votre corps, en agissant sur votre environnement et en choisissant des activités régulatrices en fonction du but recherché (Méditation, relaxation, cohérence cardiaque, massage, etc. / Exercices physiques / Alimentation, jeûne, etc.)

Vous avez découvert cet article via la conférence sur le thème du stress ?

Retrouvez les actualités complètes de VDLF chaque lundi.

20 Semaines de résumés scientifiques pour développer vos connaissances.