Les glandes surrénales

Que font-elles pour nous ?

Où se situent les glandes surrénales ?

De la grosseur d’un pouce chacune, elles sont cachées au sommet de chaque rein.

À quoi servent-elles ?

Après l’hypophyse, elles font parties des glandes les plus importantes de notre corps.

Elles participent à la gestion des émotions, du stress, des inflammations, du taux de sucre dans le sang, des réserves de sodium et de potassium, de la tension artérielle.

Elles sont impliquées dans la sexualité des messieurs et elles prennent le relai des ovaires lors de la ménopause pour les mesdames.

Elles produisent des :

  • neurotransmetteurs (adrénaline, noradrénaline, dopamine) qui permettent d’initier ou d’inhiber la réponse nerveuse.
  • hormones stéroïdiennes (glucocorticoïde : cortisol et cortisone, aldostérone (régulatrice du sodium et du potassium), estradiol (estrogène), progestagènes (progestérone)). Ces hormones sont comme des anti-inflammatoires.
Catherine Eymery Ph.D
Catherine Eymery
Chercheure / Formatrice / Entrepreneure

Restez en contact direct en vous inscrivant sur Messenger

Messenger

La production d’adrénaline et de noradrénaline (vasoconstricteur-réduction des vaisseaux sanguins) :

  • Ces neurotransmetteurs sont libérés lors de situation de stress ou d’émotions. Ils permettent, entre autres, l’accélération du rythme cardiaque, l’augmentation de la pression artérielle. Au niveau du tube digestif, ils peuvent provoquer des inflammations gastriques, des diarrhées brutales, des douleurs abdominales, etc.

La production de cortisol :

  • C’est une hormone qui prépare le corps à l’action. En dehors des situations stressantes, elle suit un cycle circadien (grosse production tôt le matin et diminution tout au long de la journée, pour finir en faible production le soir). Il s’agit d’une production de base, nécessaire au fonctionnement normal du corps.
    • L’aire du cerveau appelée hypothalamus,  donne l’ordre à l’hypophyse, nommée aussi glande pituitaire d’alerter les glandes surrénales de produire le cortisol.
    • C’est une hormone catabolisante (décomposition) elle agit sur la conversion des lipides et des protéines en glucose, à fin de mobiliser les ressources du corps très rapidement.
    • Cette hormone à également une action immunologique anti-inflammatoire et anti-allergique.

Rejoignez-moi sur les réseaux sociaux

YouTubeTwitter LinkdInInstagram Facebook Messenger

En tant que formatrice, enseignante, mère ou personne en lien avec les métiers de la formation, rappelez-vous de l’importance de nos glandes surrénales.

En effet, face à un agent stressant physique (blessures, douleur, températures excessives froides ou chaudes, etc.) ou psychologique qu’il soit absolu ou relatif (évènements, situations, individus, paroles négatives, agressives ou tout ce que nous interprétons comme dangereux ou négatif) les glandes surrénales vont produire du cortisol en supplément.

Les problèmes surviennent après un très grand stress ou des stress chroniques.

En effet, un choc ou la récurrence de situations stressantes, de soucis qui paraissent insurmontables provoquent l’épuisement des glandes surrénales.

Lors de ces situations, le corps se met à surproduire du cortisol en permanence pour se préparer à l’action (lutte ou fuite). De plus, les surdoses d’aldostérone éliminent le potassium du sang par les urines, fatiguant l’ensemble du corps et en particulier le cœur.

Vous avez découvert cet article via la conférence sur le thème du stress ?

Retrouvez les actualités complètes de VDLF chaque lundi.

20 Semaines de résumés scientifiques pour développer vos connaissances.