Notre intestin mémorise nos émotions !

Ou la mémorisation de votre carte sensorielle

Selon une étude de Mayer (2011) le Système Nerveux Entérique réagit à l’environnement.

Dès les deux premières années de notre vie, nous encodons dans notre intestin nos expériences sensorielles créant ainsi des souvenirs « intéroceptifs ».

Par conséquent, la nourriture, les émotions, etc. induisant plaisir ou inconfort, appétit ou nausées, douleurs abdominales sont mémorisées par nos « viscères » créant ainsi une carte sensorielle.

Catherine Eymery Ph.D
Catherine Eymery
Chercheure / Formatrice / Entrepreneure

Ainsi, l’expression populaire « prendre une décision de façon viscérale » aurait une origine neurobiologique. Dès votre plus jeune âge, vos émotions sont mémorisées par votre corps.

De fait, en fonction de la carte sensorielle que vous avez mémorisée, vous réagirez de façon viscérale au rappel d’un évènement qui vous aura précédemment procuré une émotion forte (positive ou négative).

Restez en contact direct en vous inscrivant sur Messenger

Messenger

Mayer, E. A. (2011, August). Gut feelings: the emerging biology of gut–brain communication. Nature Reviews Neuroscience, 12, pp. 453-466.

Rejoignez-moi sur les réseaux sociaux

YouTubeTwitter LinkdInInstagram Facebook Messenger

En tant que formatrice, enseignante ou maman, gardez à l’esprit que les comportements, les réactions émotionnelles sont parfois ancrés viscéralement chez l’autre. Ce qui signifie, que vous pouvez sans le savoir, provoquer des réactions émotives hors de contrôle et/ou hors de votre champ professionnel ou de vos capacités.