Le Macroscope . Vers une vision globale Par Joël de Rosnay
Communication / 5 août 2017

Le macroscope Qu’y a-t-il de commun entre l’écologie, le système économique, l’entreprise, la ville, l’organisme, la cellule ? Rien, si on se contente de les examiner avec l’instrument habituel de la connaissance, l’approche analytique. Beaucoup, si l’on dépasse cette démarche classique pour faire ressortir les grandes règles d’organisation et de régulation de tous ces  » systèmes « . Pour l’auteur, l’instrument symbolique de cette nouvelle manière de voir, de comprendre et d’agir est le  » macroscope « , qui devrait être aussi précieux aujourd’hui aux responsables de la politique, de la science, de l’industrie, et à chacun de nous, que le sont le microscope et le télescope pour la connaissance scientifique de l’Univers. Joël de Rosnay Docteur ès sciences. Écrivain scientifique. Futurologue. Ancien directeur des applications de la recherche de l’Institut Pasteur, ancien directeur de la stratégie de la Cité des sciences et de l’industrie, il est président exécutif de Biotics International et conseiller de la présidente de la Cité des sciences et de l’industrie. Biographie de l’auteur Joël de Rosnay Docteur ès sciences, écrivain scientifique, futurologue, il est président exécutif de Biotics International et conseiller de la présidente de la Cité des sciences et de l’industrie. [amazon_link asins=’2757841130′ template=’ProductCarousel’ store=’vivredelaform-21′ marketplace=’FR’…

Sur le contrôle de nos vies par Noam Chomsky
Communication / 5 août 2017

Dans cet essai concis, brillant, et extrêmement polémique, Noam Chomsky, un des critiques les plus virulents du nouvel ordre mondial, montre comment, sous couvert de divers paravents (organisation mondiale du commerce, otan, etc.) le capitalisme, en particulier américain, est en train d imposer au monde une véritable tyrannie, qui non seulement empiète sur la souveraineté des Etats, mais sur celle des individus eux-mêmes. [amazon_link asins=’2844857248′ template=’ProductCarousel’ store=’vivredelaform-21′ marketplace=’FR’ link_id=’16440c65-79fb-11e7-a219-7be1477286e0′]

Le langage et la pensée par Noam Chomsky
Communication , Français / 5 août 2017

Voici enfin la version définitive et complète (augmentée de quatre chapitres inédits) d’un classique situé au croisement de la linguistique, de la philosophie et de la psychologie. L’étude de la structure du langage peut nous aider à mieux comprendre l’intelligence humaine. Telle est, depuis plus de quarante ans, la conviction de Noam Chomsky, père de la grammaire générative, qui a révolutionné la linguistique, influencé les sciences cognitives et profondément modifié ce que nous savions de l’apprentissage du langage par les enfants. Il s’en explique dans ce livre, où il revient sur certains concepts et expressions clés de sa pensée – la grammaire universelle, la structure profonde, la biolinguistique, l’aspect créatif de l’utilisation du langage –, fournissant ainsi l’une des meilleures introductions à une théorie majeure. [amazon_link asins=’2228907405′ template=’ProductCarousel’ store=’vivredelaform-21′ marketplace=’FR’ link_id=’e9cee53f-79f8-11e7-9b0b-69c25602e0cc’]

La fabrication du consentement : De la propagande médiatique en démocratie par Noam Chomsky
Communication / 5 août 2017

Les médias constituent un système qui sert à communiquer des messages et des symboles à la population. Ils ont vocation à distraire, amuser, informer, et à inculquer aux individus les croyances et codes comportementaux qui les intégreront aux structures sociales au sens large. Dans un monde où les richesses sont fortement concentrées et où les intérêts de classe entrent en conflit, accomplir cette intégration nécessite une propagande systématique. Une modélisation de la propagande se focalise sur la prodigieuse inégalité dans la capacité de contrôle des moyens de production ; et ce qu’elle implique tant du point de vue de l’accès à un système de médias privés que de leurs choix et fonctionnements. Le modèle permet de reconstituer par quels processus le pouvoir et l’argent sélectionnent les informations. Biographie de l’auteur Economiste, Edward S Herman est professeur émérite à la Wharton School of Business (Pennsylvanie), Co-fondateur de Zut, réseau américain d’informations alternatif, il s’intéresse notamment à la domination industrielle et aux réglementations financières relevant des conflits d’intérêts. Linguiste, Noam Chomsky est professeur émérite au Massachusetts Institute of Technology (MIT, Boston). Parallèlement à sa prestigieuse carrière universitaire, il est mondialement connu pour son engagement politique et sa critique de la politique étrangère…

La Méthode 3. La connaissance de la connaissance par Edgar Morin
Philosophie / 1 août 2017

Il faut essayer de connaître la connaissance, si nous voulons connaître les sources de nos erreurs ou illusions. Or la connaissance est l’objet le plus incertain de la connaissance philosophique et l’objet le moins connu de la connaissance scientifique. Qu’est-ce qu’un cerveau qui peut produire un esprit qui le connaît ? Qu’est-ce qu’un esprit qui peut concevoir un cerveau qui le produit ? Qu’est-ce qu’un esprit/cerveau qui ne saurait penser sans un langage et une culture ? Qu’est-ce qu’une connaissance qui croit refléter la nature des choses alors qu’elle est traduction et construction ? Comment connaître ce qui connaît ? Ce volume examine les caractères et possibilités cognitives propres à l’esprit/cerveau humain. Edgar Morin Philosophe et sociologue, directeur de recherche émérite au CNRS, docteur honoris causa de vingt-sept universités à travers le monde, il est l’auteur d’une œuvre transdisciplinaire abondamment commentée et traduite. Biographie de l’auteur Edgar Morin Philosophe et sociologue, directeur de recherche émérite au CNRS, docteur honoris causa de vingt-sept universités à travers le monde, il est l’auteur d’une œuvre transdisciplinaire abondamment commentée et traduite. [amazon_link asins=’2020092573′ template=’ProductCarousel’ store=’vivredelaform-21′ marketplace=’FR’ link_id=’ad0b3073-76fb-11e7-a711-fd291d9b326f’] Voici rassemblés les six volumes de la méthode, dont la publication s’est échelonnée sur presque trente ans, de 1977 a 2006.…

Comment définir des objectifs pédagogiques par Robert Mager
Pédagogie / 1 août 2017

Un ouvrage «classique» conçu sous une forme interactive : le lecteur est guidé dans sa progression et peut s’auto-évaluer. Le livre traite de tous les aspects ayant trait à la définition des objectifs pédagogiques. Biographie de l’auteur Robert F Mager Docteur en philosophie, il est le spécialiste de la formation le plus lu par les enseignants à travers le monde. [amazon_link asins=’2100700782′ template=’ProductCarousel’ store=’vivredelaform-21′ marketplace=’FR’ link_id=’fc5c28a0-76f6-11e7-a7b9-290b0ea510ca’]

Pédagogie différenciée : des intentions à l’action par Philippe Perrenoud
Pédagogie / 1 août 2017

Les pédagogies différenciées ne tournent pas le dos au projet de l’école qui reste de donner à tous une culture de base commune. Sans renoncer à diversifier tout ce qui peut l’être, leur enjeu est ailleurs : faire en sorte que tous les élèves aient un réel accès à cette culture, se l’approprient vraiment. Tenir compte des différences, c’est alors placer chacun dans des situations d’apprentissage optimales pour lui, c’est aller vers l’éducation sur mesure dont rêvait Claparède au début du siècle. Les pédagogies différenciées s’attaquent à ce défi. Si l’intention principale demeure stable, les façons de poser le problème se renouvellent : à l’enseignement individualisé, isolant l’élève face à des tâches papier-crayon, on cherche à substituer une différenciation à l’intérieur de situations didactiques complexes et ouvertes, confrontant chacun à ce qui fait obstacle, pour lui, à la construction des savoirs. On travaille sur le transfert et les compétences. On interroge la relation pédagogique, les fonctionnements de groupe, la distance culturelle, le sens des savoirs et du travail scolaire. Parallèlement, on construit des dispositifs d’individualisation des parcours de formation, on fait éclater les limites de la classe, on organise le suivi des progressions sur plusieurs années, on crée des cycles…

Le lien éducatif : contre-jour psychanalytique par Mireille Cifali
Accompagnement , Apprentissage / 1 août 2017

Cet ouvrage s’adresse en priorité à ceux qui œuvrent sur le terrain des métiers de l’humain : enseignants, parents, éducateurs, soignants… Les questions abordées, auxquelles ils sont quotidiennement confrontés, ne sont certes guère nouvelles – parole, agressivité, séduction, angoisse, violence, curiosité, sexualité, savoir, transfert, dépendance, institution, changement. Toutes sont épreuves et richesses d’enfance, épreuves et doutes d’adulte. Mireille Cifali prend le risque de mettre des mots sur ce que ces métiers savent parfois en silence. Elle qualifie de psychanalytique cette position qui permet aux praticiens, sans céder sur la complexité de leurs actes, de construire un savoir de l’intérieur. Biographie de l’auteur Mireille Cifali est professeur à la Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation de l’Université de Genève. [amazon_link asins=’213055217X’ template=’ProductCarousel’ store=’vivredelaform-21′ marketplace=’FR’ link_id=’d7a750e4-76ee-11e7-986e-7378631b0686′]