Comment définir des objectifs pédagogiques par Robert Mager
Pédagogie / 1 août 2017

Un ouvrage «classique» conçu sous une forme interactive : le lecteur est guidé dans sa progression et peut s’auto-évaluer. Le livre traite de tous les aspects ayant trait à la définition des objectifs pédagogiques. Biographie de l’auteur Robert F Mager Docteur en philosophie, il est le spécialiste de la formation le plus lu par les enseignants à travers le monde. [amazon_link asins=’2100700782′ template=’ProductCarousel’ store=’vivredelaform-21′ marketplace=’FR’ link_id=’fc5c28a0-76f6-11e7-a7b9-290b0ea510ca’]

Pédagogie différenciée : des intentions à l’action par Philippe Perrenoud
Pédagogie / 1 août 2017

Les pédagogies différenciées ne tournent pas le dos au projet de l’école qui reste de donner à tous une culture de base commune. Sans renoncer à diversifier tout ce qui peut l’être, leur enjeu est ailleurs : faire en sorte que tous les élèves aient un réel accès à cette culture, se l’approprient vraiment. Tenir compte des différences, c’est alors placer chacun dans des situations d’apprentissage optimales pour lui, c’est aller vers l’éducation sur mesure dont rêvait Claparède au début du siècle. Les pédagogies différenciées s’attaquent à ce défi. Si l’intention principale demeure stable, les façons de poser le problème se renouvellent : à l’enseignement individualisé, isolant l’élève face à des tâches papier-crayon, on cherche à substituer une différenciation à l’intérieur de situations didactiques complexes et ouvertes, confrontant chacun à ce qui fait obstacle, pour lui, à la construction des savoirs. On travaille sur le transfert et les compétences. On interroge la relation pédagogique, les fonctionnements de groupe, la distance culturelle, le sens des savoirs et du travail scolaire. Parallèlement, on construit des dispositifs d’individualisation des parcours de formation, on fait éclater les limites de la classe, on organise le suivi des progressions sur plusieurs années, on crée des cycles…

Les lois naturelles de l’enfant par Céline Alvarez
Apprentissage , Enfants , Pédagogie / 30 juillet 2017

La révolution de l’éducation à l’école et pour les parents. L’enfant naît câblé pour apprendre et pour aimer. Chaque jour, les neurosciences nous révèlent son incroyable potentiel, sa capacité à se nourrir du monde pour former son intelligence. Pourtant, par manque d’information, nous imposons à l’enfant un système éducatif inadapté aux leviers naturels de son jeune cerveau, qui l’empêche d’apprendre qui freine l’apprentissage et n’encourage pas sa bienveillance innée. Plus de 40% d’entre eux sortent du primaire avec des lacunes qui les empêcheront de poursuivre une scolarité normale. Céline Alvarez a mené une expérience dans une maternelle en « zone d’éducation prioritaire » et « plan violence », à Gennevilliers. Elle a respecté les « lois naturelles de l’enfant » et les résultats ont été exceptionnels. A la fin de la deuxième année, tous les enfants de grande section et 90% de moyenne section, étaient lecteurs et affichaient d’excellentes compétences en arithmétique. Ils avaient par ailleurs développé de grandes qualités morales et sociales. Ce livre fondateur révèle une autre façon de voir l’enfant et de concevoir son éducation à la maison et à l’école. Céline Alvarez explique de manière limpide les grands principes scientifiques qui sous-tendent l’apprentissage et l’épanouissement. Elle…

Pédagogie, dictionnaire des concepts clés : Apprentissage, formation, psychologie cognitive Par Françoise Raynal, Alain Rieunier

La pédagogie scolaire et la formation d’adultes mobilisent de plus en plus de concepts issus de la psychologie cognitive et des travaux de sciences humaines. Ainsi les praticiens comme les formateurs, les enseignants comme les cadres administratifs, les étudiants comme les chercheurs ont-ils besoin de disposer d’un outil efficace qu’Alain Rieunier et Françoise Raynal nous proposent aujourd’hui avec cette nouvelle édition revue et augmentée de leur dictionnaire. Ce livre, qui comprend plus de 700 articles, articule trois questions simples : qu’est-ce qu’apprendre ? Comment enseigner ou former ? Et quelles sont les réponses actuellement disponibles sur le sujet ? Pour cela, il mobilise tous les travaux existants et présente avec clarté et précision les auteurs, les théories et leurs applications concrètes. Voici donc une « interface conviviale », capable d’offrir des réponses aux questions légitimes que se pose le « novice » et de l’orienter, s’il le désire, vers les ouvrages spécialisés de « l’expert ». Quiconque souhaite affermir ses connaissances en pédagogie et en psychologie appréciera cette formidable « base de données » et y trouvera, sans nul doute, l’envie d’aller plus loin et les moyens de s’y rendre. Car, comme l’indique Marcel Postic dans la préface : « Cet ouvrage n’est pas un dictionnaire encyclopédique à placer…

Apprendre à coopérer Par R. Mucchielli
Apprentissage , Pédagogie / 26 mars 2017

Ce livre, fruit d’une longue expérience et motivé par de profondes convictions, n’est en rien un modèle et la méthode décrite, celle du synergomètre, en rien une panacée. Il se veut, pour le lecteur, comme une incitation à se pencher sur son propre parcours, à réveiller des doutes, à accoucher de soi et surtout à refuser les idées toutes faites. Effort pour participer au mouvement vers le progrès, à savoir la recherche conjointe de l’autonomie et de la solidarité. Arlette Mucchielli-Bourcier, à travers l’expérience originale du synergomètre, saisit l’occasion d’approfondir en parallèle deux voies centrales pour la formation : le savoir coopérer en groupe qui débouche sur les reconstructions et les réajustements nécessaires dans la relation à soi et à autrui ; le nouveau rôle des formateurs qu’elle décrit comme les  » accoucheurs des temps modernes, forts d’une exigence renouvelée dans la connaissance d’eux-mêmes, l’écoute et le respect des autres.  » Au contraire d’une fin en soi, ce livre se veut initiation, ouverture et direction vers une quête sans fin, l’aventure humaine.  [amazon_link asins=’2710113562′ template=’ProductCarousel’ store=’vivredelaform-21′ marketplace=’FR’ link_id=’c7063771-124b-11e7-859f-5bee641c622f’]

Apprendre avec les pédagogies coopératives : Démarches et outils pour l’école Par Sylvain Connac
Apprentissage , Pédagogie / 26 mars 2017

Partant du constat que, souvent, les relations entre les enfants au sein d’une classe sont trop faiblement exploitées, Sylvain Connac défend l’idée que les enseignants se privent là d’une richesse à exploiter. Ce livre s’adresse à quiconque souhaite introduire ou développer de la Coopération au sein de sa classe. Cette notion de coopération s’inscrit dans la filiation des mouvements Freinet, de l’éducation nouvelle, et des pédagogies actives. Ainsi, lorsque des enfants s’entraident, un climat de sérénité s’installe dans le groupe en même temps qu’augmentent les apprentissages. On aboutit donc à un fonctionnement de classe où les élèves ne s’ennuient pas, apprennent à travailler avec d’autres dans un esprit de solidarité, où la coopération remplace la compétition. Ce faisant, ils sont en mesure d’acquérir l’ensemble des connaissances relatives au stade de leur scolarité. Avant de passer à des étapes plus concrètes de la mise en oeuvre de la coopération dans sa classe, ce livre permettra à l’enseignant intéressé par cette démarche de disposer des principaux éléments pour agir et réfléchir. Biographie de l’auteur Sylvain Connac est professeur des écoles. Il fait partie de l’équipe pédagogique de l’école coopérative Antoine Balard à Montpellier. Docteur en sciences de l’éducation et chargé de cours…

Pédagogie de l’autonomie Par Paulo Freire
Apprentissage , Pédagogie / 26 mars 2017

Une heureuse rencontre En 1996, à l’occasion de la manifestation commémorative du centenaire de la naissance de Célestin Freinet qui s’est tenue dans le grand amphithéâtre de la Pontifica Universitas Catolica de São Paulo rempli à son comble, nous avons pu, Pierre Clanché et moi-même, grâce à l’intervention de Fatima Morais, rencontrer Paulo Freire et son épouse Nita, et nous entretenir avec eux. Malgré sa grande fatigue liée à de graves problèmes cardiaques, Paulo Freire avait tenu à être présent. Sollicité par les participants, il prit la parole et discourut avec brio sur la nécessité permanente de développer une éducation porteuse de citoyenneté et respectueuse des milieux sociaux. Il insista sur l’importance du travail conduit par Célestin Freinet. Ces deux hommes ne se sont jamais rencontrés, mais ils ont porté en eux les mêmes rêves et les mêmes espérances. L’un comme l’autre conduisaient une même approche pédagogique. Chacun possédait un don extraordinaire de s’adresser avec maestria à un auditoire dont il captait l’attention et attirait l’intérêt avec aisance. Six ans auparavant, Paulo Freire avait donné une conférence à un séminaire réunissant des éducateurs brésiliens, membres du groupe «Pédagogie Freiner» de la région du Nordeste brésilien, à Olinda. Des extraits de…