Pédagogie différenciée : des intentions à l’action par Philippe Perrenoud
Pédagogie / 1 août 2017

Les pédagogies différenciées ne tournent pas le dos au projet de l’école qui reste de donner à tous une culture de base commune. Sans renoncer à diversifier tout ce qui peut l’être, leur enjeu est ailleurs : faire en sorte que tous les élèves aient un réel accès à cette culture, se l’approprient vraiment. Tenir compte des différences, c’est alors placer chacun dans des situations d’apprentissage optimales pour lui, c’est aller vers l’éducation sur mesure dont rêvait Claparède au début du siècle. Les pédagogies différenciées s’attaquent à ce défi. Si l’intention principale demeure stable, les façons de poser le problème se renouvellent : à l’enseignement individualisé, isolant l’élève face à des tâches papier-crayon, on cherche à substituer une différenciation à l’intérieur de situations didactiques complexes et ouvertes, confrontant chacun à ce qui fait obstacle, pour lui, à la construction des savoirs. On travaille sur le transfert et les compétences. On interroge la relation pédagogique, les fonctionnements de groupe, la distance culturelle, le sens des savoirs et du travail scolaire. Parallèlement, on construit des dispositifs d’individualisation des parcours de formation, on fait éclater les limites de la classe, on organise le suivi des progressions sur plusieurs années, on crée des cycles…

Le lien éducatif : contre-jour psychanalytique par Mireille Cifali
Accompagnement , Apprentissage / 1 août 2017

Cet ouvrage s’adresse en priorité à ceux qui œuvrent sur le terrain des métiers de l’humain : enseignants, parents, éducateurs, soignants… Les questions abordées, auxquelles ils sont quotidiennement confrontés, ne sont certes guère nouvelles – parole, agressivité, séduction, angoisse, violence, curiosité, sexualité, savoir, transfert, dépendance, institution, changement. Toutes sont épreuves et richesses d’enfance, épreuves et doutes d’adulte. Mireille Cifali prend le risque de mettre des mots sur ce que ces métiers savent parfois en silence. Elle qualifie de psychanalytique cette position qui permet aux praticiens, sans céder sur la complexité de leurs actes, de construire un savoir de l’intérieur. Biographie de l’auteur Mireille Cifali est professeur à la Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation de l’Université de Genève. [amazon_link asins=’213055217X’ template=’ProductCarousel’ store=’vivredelaform-21′ marketplace=’FR’ link_id=’d7a750e4-76ee-11e7-986e-7378631b0686′]

La dynamique des groupes restreints par Didier Anzieu
Apprentissage , Communication , Management / 30 juillet 2017

Science expérimentale, créée et développée par Kurt Lewin entre 1939 et 1945 aux États-Unis, la dynamique des groupes s’est largement diversifiée, suscitant enthousiasme mais aussi objections et quelques désillusions. Le succès de cet ouvrage, publié à l’origine dans la collection « Le Psychologue », témoigne de l’importance de cette discipline. Il donne la définition du groupe restreint, présente les différents modes de fonctionnement, les champs d’application, les techniques de « gestion » d’un groupe et examine les perspectives ouvertes par la psychanalyse groupale, l’analyse transactionnelle, le développement des thérapies corporelles. Quatrième de couverture Cet ouvrage étudie les groupes restreints ou primaires en les distinguant d’abord de catégories voisines : la’ foule, la bande, le rassemblement, l’organisation, le groupe large, et en brossant l’historique des recherches et la variété des méthodes et des théories qui ont permis de connaître la psychologie de ces groupes. Les principaux phénomènes de groupe sont ensuite examinés: le pouvoir, la prise de décision, les communications, les réseaux d’affinités, les styles de commandement, l’influence, la résistance au changement, la créativité, les attitudes et les rôles. Les grands champs d’application de la dynamique des groupes sont passés en revue : les sociétés animales, la famille, la classe, la…

Les lois naturelles de l’enfant par Céline Alvarez
Apprentissage , Enfants , Pédagogie / 30 juillet 2017

La révolution de l’éducation à l’école et pour les parents. L’enfant naît câblé pour apprendre et pour aimer. Chaque jour, les neurosciences nous révèlent son incroyable potentiel, sa capacité à se nourrir du monde pour former son intelligence. Pourtant, par manque d’information, nous imposons à l’enfant un système éducatif inadapté aux leviers naturels de son jeune cerveau, qui l’empêche d’apprendre qui freine l’apprentissage et n’encourage pas sa bienveillance innée. Plus de 40% d’entre eux sortent du primaire avec des lacunes qui les empêcheront de poursuivre une scolarité normale. Céline Alvarez a mené une expérience dans une maternelle en « zone d’éducation prioritaire » et « plan violence », à Gennevilliers. Elle a respecté les « lois naturelles de l’enfant » et les résultats ont été exceptionnels. A la fin de la deuxième année, tous les enfants de grande section et 90% de moyenne section, étaient lecteurs et affichaient d’excellentes compétences en arithmétique. Ils avaient par ailleurs développé de grandes qualités morales et sociales. Ce livre fondateur révèle une autre façon de voir l’enfant et de concevoir son éducation à la maison et à l’école. Céline Alvarez explique de manière limpide les grands principes scientifiques qui sous-tendent l’apprentissage et l’épanouissement. Elle…

Conduite et accompagnement du changement : Contribution des sciences de l’éducation – Par Véronique Bedin

Quelles définitions proposer du changement en éducation et en formation ? Quelles en sont les spécificités ? Sous quelles conditions et selon quelles modalités le conduire et l’accompagner, en tant que chercheur en sciences de l’éducation notamment ? Avec quelles visées ? Voici abordé de plein-pied les nouveaux rôles de la recherche en éducation, lorsqu’elle est engagée dans une perspective de conduite et d’accompagnement. [amazon_link asins=’2343008981′ template=’ProductCarousel’ store=’vivredelaform-21′ marketplace=’FR’ link_id=’c700b6f2-366c-11e7-94dc-1b4146540efb’] (pp.53-71) Le changement en éducation et formation : un mot à la mode, une réalité socioéducative, une préoccupation scientifique ? Par Yvan Abernot et Catherine Eymery

Motivation et réussite scolaire – Par Alain Lieury
Apprentissage , Communication / 1 avril 2017

Conçu dans un langage clair et souvent humoristique, la troisième édition de cet ouvrage, complètement revue et actualisée, offre la synthèse des travaux scientifiques relatifs à la motivation avec la description des principaux mécanismes biologiques et psychologiques qui la caractérisent. [amazon_link asins=’2100593161′ template=’ProductCarousel’ store=’vivredelaform-21′ marketplace=’FR’ link_id=’44518ba1-171b-11e7-9c7a-8571b7b34876′]

Pédagogie, dictionnaire des concepts clés : Apprentissage, formation, psychologie cognitive Par Françoise Raynal, Alain Rieunier

La pédagogie scolaire et la formation d’adultes mobilisent de plus en plus de concepts issus de la psychologie cognitive et des travaux de sciences humaines. Ainsi les praticiens comme les formateurs, les enseignants comme les cadres administratifs, les étudiants comme les chercheurs ont-ils besoin de disposer d’un outil efficace qu’Alain Rieunier et Françoise Raynal nous proposent aujourd’hui avec cette nouvelle édition revue et augmentée de leur dictionnaire. Ce livre, qui comprend plus de 700 articles, articule trois questions simples : qu’est-ce qu’apprendre ? Comment enseigner ou former ? Et quelles sont les réponses actuellement disponibles sur le sujet ? Pour cela, il mobilise tous les travaux existants et présente avec clarté et précision les auteurs, les théories et leurs applications concrètes. Voici donc une « interface conviviale », capable d’offrir des réponses aux questions légitimes que se pose le « novice » et de l’orienter, s’il le désire, vers les ouvrages spécialisés de « l’expert ». Quiconque souhaite affermir ses connaissances en pédagogie et en psychologie appréciera cette formidable « base de données » et y trouvera, sans nul doute, l’envie d’aller plus loin et les moyens de s’y rendre. Car, comme l’indique Marcel Postic dans la préface : « Cet ouvrage n’est pas un dictionnaire encyclopédique à placer…

Liberté pour apprendre – Par Carl R. Rogers

Extrait Introduction à la première partie Il existe des procédés concrets et pratiques pour s’occuper d’étudiants, procédés qui stimulent et facilitent un apprentissage signifiant et responsable. Ces procédés éliminent chacun des éléments de l’enseignement traditionnel. Ils ne reposent sur aucun programme soigneusement préétabli, mais plutôt sur un programme en grande partie fixé par l’étudiant lui-même. À la place de travaux identiques pour tous, chaque étudiant détermine sa propre tâche ; les exposés sont le mode d’instruction le moins fréquent ; les examens classiques perdent leur statut sacro-saint ; les notes sont décernées par l’étudiant lui-même ou bien deviennent un élément peu important de la mesure de l’apprentissage. C’est pour faire savoir aux enseignants que le modèle traditionnel ne doit pas nécessairement être suivi que je vais présenter, écrits par trois maîtres différents, trois exemples de procédés nouveaux d’enseignement permettant a une classe d’apprendre. Ces exemples sont fournis par une institutrice de sixième primaire, un professeur de «collège» et un professeur de faculté. Chacun des exemples est marqué par la personnalité même de l’enseignant et la diversité des méthodes utilisées. Ce qui est commun aux trois, c’est la détermination de faciliter un apprentissage signifiant qui soit autodéterminé Par l’étudiant. Il me…

L’apprentissage collaboratif : Plus qu’une méthode collective ? Par Alain Baudrit
Apprentissage / 26 mars 2017

Qu’est-ce que l’apprentissage collaboratif ? Cet ouvrage tente de répondre à cette question de diverses manières. Tout d’abord, cette forme d’activité collective est comparée à une autre, l’apprentissage coopératif. Mais autant ce dernier s’apparente à une méthode ou une technique, autant l’apprentissage collaboratif ne peut être caractérisé ainsi vu la marge de manœuvre laissée aux personnes pour travailler ensemble, la forte autonomie dont elles disposent. Ensuite, deux versions de l’apprentissage collaboratif sont également donnés et étudiés dans deux domaines : les situations de résolution de problèmes et les activités d’écriture. Ils mettent en évidence nombre de caractéristiques propres à l’apprentissage collaboratif : partage des responsabilités entre les partenaires, compréhension mutuelle, recherche d’un terrain d’entente, exploration collective. Enfin, en conclusion, une théorie de l’apprentissage collaboratif est exposée : elle permet d’ouvrir des pistes de réflexions quant à l’implication des acteurs dans les situations collaboratives, le sens des autres qu’ils développent à cette occasion. Biographie de l’auteur Professeur des Universités au département des sciences de l’éducation de l’Université Victor Segalen Bordeaux 2, il dirige une équipe de recherche au LARSEF (Laboratoire de Recherches Sociales en Education et Formation). Ses principaux travaux portent sur la psychologie sociale des apprentissages et sur les pratiques…

Faut-il encore apprendre ? Par Sandra Enlart, Olivier Charbonnier
Apprentissage / 26 mars 2017

L’économie de la connaissance connaît une révolution sans précédent. Les modèles traditionnels de l’apprentissage sont totalement bouleversés face au déferlement des savoirs mis à disposition comme jamais. Ce livre tente de dessiner les nouveaux modèles d’apprentissage et explique comment nous allons apprendre demain. Biographie de l’auteur Sandra Enlart est Directrice Générale d’Entreprise et Personnel et co-fondatrice de DSides, laboratoire d’innovation et de prospective qui traite de l’impact des technologies numériques sur nos façons de penser, de travailler et d’apprendre. Elle est également directrice de recherche en sciences de l’éducation à l’université de Paris Ouest Nanterre.  [amazon_link asins=’2100546449′ template=’ProductCarousel’ store=’vivredelaform-21′ marketplace=’FR’ link_id=’a08c12c1-11b0-11e7-b7ef-6bfdd6c1c593′]